Le constructeur d’automobiles «Foton» fait la fierté de la Chine. Il n’est pas étonnant que le gouvernement chinois lui fasse appel. En effet, l’Etat se contente, généralement des services offerts par cette entreprise locale pour assurer le moyen de transport officiel des nombreux invités importants durant les évènements internationaux qui s’y tiennent assez souvent. Les véhicules «Foton» ont, par exemple, été choisis pour conduire les dirigeants des pays membres du G20 pour assister au Sommet de ce dernier en 2016. Il en est de même lors du Forum «la Ceinture et la Route». D’ailleurs, la force du groupe Foton réside dans la priorisation de la production locale tout en pratiquant la stratégie «win-win» au maximum et sans limite, c’est-à-dire, exporter au-delà même du pays. Pour avoir une certaine idée, la marque véhicule Foton est considérée comme la référence nationale en termes de production et de vente de voitures dans la République Populaire de Chine. Mais cette volonté inégale de l’entreprise de se surpasser se traduit également par son expansion sur le marché international. Si le taux des exportations de véhicules chinois a diminué de 8% dans le monde entier en 2016, la marque Foton a, au contraire, connu une croissance de 9% l’année dernière avec un nombre de 58.000 voitures envoyées à l’étranger. Un chiffre-record qui maintien le groupe au premier rang dans le domaine de la construction d’automobiles locale pour la cinquième fois consécutive en Chine.

Soutenu par le projet les « Nouvelles Routes de la Soie»

L’initiative les «Nouvelles Routes de la Soie» concoctée par la Chine depuis 2014 avec les autres pays riverains joue aussi en faveur de la promotion commerciale extérieure de la voiture marque Foton. D’ailleurs, le gouvernement chinois a conclu pas moins de 130 accords bilatéraux et régionaux avec les nations partenaires de ce projet dans le domaine du transport, d’après les chiffres émanant du ministère de transport chinois. Ainsi, le groupe Foton s’investit activement dans la réalisation du projet comme c’était le cas lors de la construction du chemin de fer reliant Mombassa Nairobi. A cette occasion, le constructeur a conçu particulièrement des véhicules qui résistent bien à l’état des routes locales au Kenya et cela, dans un dans une période très courte. Résultat, le trajet de 480 km qui sépare le premier port de l’Afrique de l’Est et la capitale du pays est faisable en quatre heures de temps s’il était de 10 heures au moins auparavant avec les services assurés par le groupe chinois Foton. Aujourd’hui, ce dernier a déjà bouclé 22 grands projets à son actif avec 2.000 voitures vendues qui s’éparpillent dans 15 pays riverains inclus dans le partenariat les « Nouvelles Routes de la Soie», notamment en Afrique et en Asie du Sud-Est. Par ailleurs, 41 autres projets sont en cours avec la vente probable de 5.000 véhicules de chantier et des camions poids lourds marque Foton.